MINUTE

En vente cette semaine

cliquez sur l'image

Minute 2835
A+ A A-

Réserve citoyenne : l’autre nom de la garde nationale

La garde biterroise, lancée par le maire de Béziers, Robert Ménard, en décembre dernier et suspendue par le tribunal administratif de Montpellier au mois de janvier, avait fait couler beaucoup d’encre. Moins de deux mois plus tard, Jacques Myard, député LR des Yvelines, propose la même chose. Sous une autre appellation. Et en toute discrétion. Enfin, jusqu’à aujourd’hui…

Ils sont trente-trois. Trente-trois députés Les Républicains à avoir signé la proposition de loi n° 3554 enregistrée à la présidence de l’Assemblée nationale le 8 mars 2016 et renvoyée, selon les usages républicains, à la commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale. Parmi les plus connus, citons le député des Alpes-Maritimes Lionnel Luca, le député de Paris Pierre Lellouche ou le député du Nord Marc-Philippe Daubresse (1). A leur tête, l’initiateur de la proposition de loi est Jacques Myard, maire de Maisons-Laffitte et député des Yvelines, l’un de ceux que Marion Maréchal-Le Pen dit souhaiter voir aller « au bout de leur cohérence idéologique » afin de « pouvoir se joindre à nous dans un gouvernement futur » – elle cite aussi Henri Guaino, Alain Marsaud, Thierry Mariani, Eric Ciotti « ou encore Dupont-Aignan et Philippe de Villiers ».
La proposition de loi vise à « la création d’une réserve citoyenne “Volontaires pour ma ville“ » par l’adjonction d’un simple article dans le Code général des collectivités territoriales, au chapitre con­sacré à la police municipale. Les modalités d’organisation et d’intervention de cette réserve citoyenne n’auraient plus qu’à être précisées par décret. Dans l’exposé des motifs qui ouvre cette proposition de loi, on lit ceci : « En cas d’événements particuliers se déroulant sur le territoire d’une commune, il apparaît nécessaire que le maire puisse faire appel à des citoyens qui, par leurs capacités et expériences professionnelles, leur disponibilité, sont en mesure de venir en renfort du service public ».

Pour assister les forces de l’ordre

A première vue, cette réserve « Vo­lon­taires pour ma ville » ressemble comme deux gouttes d’eau à la fa­meuse Garde biterroise voulue par Robert Ménard au mois de décembre dernier – avec un nom moins viril, il faut l’avouer. A l’époque, le maire de Béziers avait justifié cette garde par « la nécessité d’augmenter le nombre de patrouilles


abonnement
La suite de cet article est réservée aux abonnés. Découvrez nos offres d'abonnements !

Informations supplémentaires

  • Publié dans le numéro :

Nouvelles Coordonnées

Chers lecteurs, chers abonnés,
nos coordonnées téléphoniques ont changé, vous devrez désormais nous joindre au numéro suivant : 09 79 25 23 86

Les derniers numéros

Minute 2835
Minute 2834
Minute 2833
Minute 2832
Minute 2831

A découvrir

une-940.jpg

Recevoir les infos et promos

tous-les-numeros

pub1

Suivez-nous

© 2012-2013 - ASM - Tous droits résérvés

Connexion ou Enregistrement

Identification